Benutzerspezifische Werkzeuge
Sie sind hier: Startseite Members aahke Meteor Blog M76/3b August 2008 Texte Meteor-Blog 28. Juillet 2008:Megafaune du profond!

Meteor-Blog 28. Juillet 2008:Megafaune du profond!

erstellt von aahke zuletzt verändert: 17.11.2016 12:07 — abgelaufen

Aujourd'hui l'entrée c'est de Carole Decker: The previous dive with QUEST promised success: the focus of today's Meteor-Blog is the marine fauna at REGAB station. The PhD student of the French research institute IFREMER, Carole Decker, reports about her scientific passion for the deep-sea clam Calyptogena and the benthic way of life.

Planetearth Blog


Does the biodiversity of deep-sea organisms play a role for the climate on Planet Earth? Questions all about marine research will be answered directly aboard of the German research vessel Meteor by cruise leader Prof. Antje Boetius and her crew. In cooperation with the geoportal planeterde.de from 17.07.08 to 24.08.08 they contribute a Science-Blog of METEOR expedition M76/3 GUINECO – MARUM research of fluid and gas seeps on the Westafrican continental margin. Technical highlight of the cruise is the remote-controlled under water robot QUEST4000 by MARUM that will be deployed for taking fauna and sediments samples and conduction of in situ experiments. Go on a dive down to places no other human being has ever seen before: explore the fascinating deep-sea fauna and watch the scientists’ work at gas and fluid seeps deep down on the ocean bottom.

Expedition M76/3b is a collaboration of MARUM – Center for Marine Environmental Sciences at Bremen University and its associated institutes MPI and AWI as well as the French research institute IFREMER and the University of Paris.

More information and an overview of all contributions to the Meteor-Blog and expedition M76/3B:


Logo planeterde Blog weißer Hintergund

28. Juillet 2008 (Auteur: Carole Decker)


FS Meteor: Shadow


Aujourd'hui l'entrée c'est de:

carole decker« Salut ! Je m’appelle Carole Decker (image 5). Je viens de terminer mon Master en Sciences Biologiques Marines à l’Institut Universitaire Européen de la Mer à Brest (Bretagne, France). Je vais commencer ma thèse en novembre au Laboratoire Environnement Profond de l’Ifremer (Brest) qui porte sur l’étude de la diversité, l’écologie et les adaptations des bivalves vésicomyidés associés aux environnements réducteurs des marges continentales profondes. Lors de cette campagne je souhaite échantillonner plusieurs espèces de vésicomyidé distribuées différemment en fonction des paramètres chimiques de l’environnement (méthane, sulfures, oxygène). »

28. Juli 2008: Bild 1










Image 1: Un bivalve du genre Calyptogena , majoritairement présent sur REGAB

Megafaune du profond!

28. Juli 2008: shiptrackLors des deux dernières plongées, nous avons échantillonner un habitat dominé par une nouvelle espèce du genre Calyptogena en utilisant un filet (image 1). Nous avons également déployé deux types de chambre benthique qui permettent de mesurer la respiration des bivalves ainsi que les flux de méthane (image 2). Lors de la récupération des chambres, les bivalves situés dessous ont également été échantillonnés avec un carottier lame (image 3) afin de les compter, mesurer et peser. Ces bivalves sont adaptés à cet environnement extrême riche en sulfures et nous souhaitons étudier les pigments respiratoires présents dans le sang. En effet, plusieurs de ces espèces ont de l’hémoglobine qui fixe les sulfures afin de détoxifier leur milieu intérieur. Cependant, ces bivalves ont besoin de sulfures pour que leurs bactéries symbiotiques puissent vivre et leur fabriquer leur nourriture.

28. Juli: Bild 2











Image 2: Déploiement de la chambre benthique CALMAR sur un champs de bivalves

28. Juli: Bild 3












Image 3: Echantillonnage des bivalves avec le carottier lame


Les différents pigments ont également une affinité variable pour l’oxygène qui est un élément limitant à cette profondeur.

Pour cette étude sur la physiologie, les symbiontes et également la reproduction, nous disséquons les individus et prélevons différentes parties : sang, branchies, muscle, manteau et gonade, pour les étudier ensuite au laboratoire.

D’autres organismes de plus petites tailles vivent associés à ces bivalves (image 4). Pour les séparer du sédiment, nous les passons à travers différents tamis de 250 µm à 1 mm (image 5). Ils seront triés au laboratoire et envoyés à divers spécialistes de chaque groupe d’animaux afin qu’ils soient identifier car de nombreuses espèces sont probablement nouvelles.


28. Juli 2008: Bild 4














Image 4: Quelques Calyptogena présents dans la partie nord du pockmark
REGAB

28. Juli 2008: Bild 5














Image 5: Carole Decker tamise le sédiment pour récolter les petits organismes associés aux bivalves


Verweise
Bild(er)